F1 merci la pluie !

Publié le par RanDom

Regarder la F1 le dimanche, c'est comme regarder un aquarium, les Ferraris à la place des poissons rouges ! Les voitures tournent sans pouvoir se doubler car bien des circuits ne se prêtent pas aux dépassements. Et les stratégies actuelles font que tout le monde s'arrête aux stands en même temps...

J'exagère, of course !
Mais rien de mieux que la pluie pour animer un Grand Prix.
Des accidents, c'est toujours plus spectaculaire.
Les voitures qui se touchent et sortent de leur trajectoire vont nourrir les bêtisiers.

J'exagère, of course !
Il existerait pourtant, même en F1, une incertitude et nous voilà figé devant l'écran jusqu'aux derniers instants : que va-t-il se passer ? En Hongrie, Massa domine la course et va l'emporter. Mais il abandonne au dernier tour. En Belgique, Hamilton gagne une énième victoire mais il est déclassé sur tapis vert...
Et en Italie ?
Les fortes pluies ont perturbé les essais qualificatifs et c'est Vettel, auteur de la pôle position, qui remporte sa première victoire. Massa doit se contenter de la 6e place et Hamilton de la 7e place... Un point d'écart seulement sépare les deux prétendants au titre. Autant dire que dans un sport où, j'imagine, rien n'est laissé au hasard, on doit parfois prier ! Car au hasard d'une panne ou de gouttes de pluies, vous pouvez vous retrouver en première ligne ou dans le décor... Et il ne reste plus alors qu'à râler sur le sort de Bourdais !!!



Publié dans Archives

Commenter cet article