Pignouf87 veut vous faire visiter les coulisses de mon blog !

Publié le par RanDom

Pignouf87, c'est un peu mon coblogataire. Comme son nom l'indique, il est du Limousin, habituellement installé en Haute-Vienne. En vérité, cet importun tirant vers le sot passe une bonne partie de son temps à s'incruster entre les articles de mon blog, un peu comme le Gaston Lagaffe des origines (1957) dans les pages du Journal de Spirou.

Ce matin, Pignouf87 m'a fait part de son idée de faire visiter les coulisses de mon blog. Il paraît que c'est tendance : "on se fiche des oeuvres d'art, me dit-il, ce qui intéresse les gens, c'est le maching-off !" Alors va pour le machin chose concédai-je. Je lui demandais tout de même, en lui remettant avec quelque inquiétude les clefs du vestiaire : "Tu n'oublieras pas de refermer après toi à la fin de la journée !"

A mon retour, ce soir, ma curiosité me poussa à passer par l'administration de mon blog avant d'éteindre l'ordinateur. " Alors, Pignouf, ces visites ? " Voici ce que me répondit le gugusse :
" Tu crois que je peux faire décemment visiter ce blog sans une cloche ?
- Quoi ? Pourquoi tu me parles de cloche ?
- Il faut bien une cloche pour rassembler les visiteurs et les informer du début des visites !
- Ah bon ! Parce que tu crois que mon blog est un monument historique ! m'exclamais-je. T'en fais une belle, de cloche, Pignouf !
- Hé, comme tu y vas... En attendant, t'aurais pas une cloche pour l'accrocher sur ta page d'accueil ?
- Pignouf, les visiteurs de mon blog, ils viennent quand ils veulent. Tu ne les rassembles pas au son de la cloche comme tu le ferais avec des vaches limousines...
- Alors, tu pourrais au moins placer une sonnette !
- Ben voyons... Et pendant que tu y es, tu veux que je t'imprime des billets d'entrée !
- Oh, je l'ai déjà fait pendant que tu travaillais, hein, qu'est-ce que t'en pense ?"

Pignouf87 me plaça sous les yeux des tickets de toutes les couleurs, des rouges pour les visiteurs en provenance d'un moteur de recherche, des bleus pour ceux qui ont placé ce blog parmi leurs liens favoris, des oranges pour ceux qui viennent de la plate-forme over-blog, des verts pour ceux qui ont fait une erreur de manipulation... Les traits effarés de mon visage durent déplaire à Pignouf87 car celui-ci s'éloigna de moi en boudant. Qu'il allait rédiger son prochain article, râlait-il.

Je pus alors observer dans quel état il avait mis les coulisses de mon blog. Eh bien, amis visiteurs, je crains que la visite de ces lieux ne soit pas possible de sitôt ! Revenez plus tard si vous le souhaitez... Pignouf87 aura peut-être remis d'ici là un peu d'ordre dans les fenêtres qui s'accumulent sur mon fond d'écran... Il m'a mis les pages dans un tel désordre !

Je vous souhaite tout de même une bonne visite de ce blog, en vous priant de nous excuser pour le dérangement occasionné.
Merci de votre compréhension...

Pignouf87, mon Gaston Lagaffe !

 

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cat 12/10/2008 12:37

lol lol lol

bon dimanche ;)

cat 12/10/2008 12:14

en résumé
je reprendrais Nietzsche, "deviens ce que tu es" ...

c'est mon but, dans la vie ... tendre vers moi ...

tiens hier soir, je pensais (si les blondes ça pense), un jour quelqu'un m'a dit, tu ne crois pas en dieu, mais s'il existe et que tu te trouves face à lui, que lui diras tu ...
je lui dirais que si je suis son enfant au même titre que les hommes, alors il m'acceptera aussi parce que j'ai douté qu'il exista, il m'acceptera et il m'aimera pour ça, pour ce que j'ai de différent ... parce qu'au final, même si je ne crois pas en lui, je vis ma vie sans avoir à en rougir, sans me trouver des excuses, sans chercher des justifications à mes actes autre que dans moi même et ma conscience

je pensais à cela à cause de ce que je venais de lire et qui m'a un peu troublée ;)

RanDom 12/10/2008 12:34


"Les blondes, ça pense" Je retiens pour Pignouf87, comme il les trouve souvent jolies, ça devrait le rassurer un peu (avec tout ce qu'on dit sur elles !)

Quant à moi, j'aime bien ta philosophie...

Hum... Hum... Excuse-moi, Pignouf87, me dit que si ça continue, on n'arrivera jamais à remettre les coulisses en ordre avant les prochaines visites... Bon Dimanche, Cat ! Je mettrai un lien vers
ton blog : c'est bien de nous rappeler Balthus.


cat 12/10/2008 11:30

tu me fais beaucoup rire :D

bonjour à ton frère s'il passe ;)

RanDom 12/10/2008 12:09



OK, j'en profite pour rapporter ici la citation de pignouf87 d'après E. Vila-Matas, le voyage vertical, chapitre
"Exceptionnelle capacité à s'enfoncer" :

"C'était formidable de savoir que, bientôt, on ne serait plus personne dans la vie ; de fait, il y avait très longtemps qu'il avait cessé de se battre pour elle. Il lui était agréable, aussi,
de ne plus avoir à faire tous ces gestes obscènes que font les jeunes quand, sortant de l'école et de l'adolescence, ils commencent à percer les boutons qu'ils ont sur le visage et à envisager de
se faire une place dans la vie... (...) Seul le vieillard est un vrai homme, parce qu'il n'est plus à sa place. Comme il est absurde de penser qu'un homme doit occuper une place dans la vie,
quelle absurdité ! et pourtant beaucoup de jeunes croient qu'ils doivent lutter pour se faire un trou, un trou qui n'existe pas puisque personne n'est à sa place, mais seul le vieillard le sait,
et c'est pourquoi il a la possibilité d'être heureux parce qu'il se sait hors du monde et qu'il s'enfonce chaque jour un peu plus dans son attirant abîme personnel."

Eh Pignouf, maintenant que tu m'as mis en pagaille tous les livres de littérature espagnole, n'oublie pas de ranger !



cat 12/10/2008 09:13

mais quel âge a donc pignouf lol

RanDom 12/10/2008 11:19



Bonjour, Cat ! Je n'ose pas l'écrire trop fort mais Pignouf87 est un peu mon double... Alors, quand nous sommes ensemble, notre maturité ne dépasse pas la
moitié de notre âge. Deux vrais gamins de 16 ans ! A sa décharge, il fait tout pour acquérir la sagesse de nos aînés... En ce moment, il est en train de mettre ma bibliothèque sans dessus dessous
pour que j'écrive une réponse intelligente à ta question, en m'inspirant d'une citation d'Enrique Vila-Matas... En vérité, il n'ose venir avouer ici que tes six petits mots ont troublé ses
certitudes existentielles. Ah la la ! Un vrai gamin que je te disais... Sinon, moi, je suis de 1976 mais j'aime aussi la vision des filles et garçons de 1972 ! D'ailleurs, si mon grand frère lit
ces mots actuellement, je le salue au passage.



cat 11/10/2008 20:14

à pingnouf, pingnouf et demi ;)

n'empêche que visiter les coulisses parfois, on peut en perdre son latin ;)

bisous de l'orléannais ;)

RanDom 11/10/2008 21:09


Merci, Cat ! Pignouf87 fut Pignouf45 pendant un an de 1999 à 2000. Il garde un bon souvenir d'Orléans et tu lui rappelles tout ce qu'il a vécu sur ces rives de
Loire... Eh bien vive la région Centre ! Et à bientôt...