Tours enlève Europe et bat Lens à la Vallée du Cher !

Publié le par RanDom

Victoire du Tours FC 3-1 face aux Sang et Or

 

La Vallée du Cher nous ramène ce soir aux belles heures de la L1, lorsque Tours et Lens s’affrontaient parmi l’élite du championnat de France de football. Il y a 26 ans, le 29 octobre 1982, Tours écrasait Lens (alors 3e de Division 1) 5 buts à 1. Ce soir, le FC Tours est 8e de L2 et affronte le dauphin de Strasbourg, des Sang et Or qui pouvaient prendre la conduite du championnat avec un simple match nul. 12 000 spectateurs étaient attendus pour remplir le stade. Ce soir, le Tours FC met fin à une série de quatre victoires des Lensois et s'empare d'une très belle sixième place ! Les héros du jour : O. Giroud (un doublé, 4e et 65e) et T. N'Diaye (48e). Mais la force collective est surtout l'atout majeur de Tours face aux qualités individuelles des Nordistes.

 

Au-delà de la performance purement sportive, je ne suis pas peu fier de relayer l’initiative du Musée des Beaux-Arts de Tours considérant que football et culture peuvent très bien s’associer. Des faits récents ont rabaissé les supporters de ce sport au rang de troupeau brutal et décérébré. Établir de telles généralités revient à mépriser des personnes dont la vie ne se résume pas à vibrer dans les stades : combien d’entre elles franchissent le seuil des musées pour assister à un autre type de spectacle.
Le Musée des Beaux-Arts de Tours a donc fait ce pari :  les joueurs du club tourangeau porteront un maillot collector reprenant, en lieu et place des sponsors du club,  une partie de « L’enlèvement d’Europe », oeuvre de Jean-Baptiste-Marie Pierre (1750, prêt du Dallas Museum of Art) afin de promouvoir l’exposition : « la volupté du goût – la peinture française au temps de Madame de Pompadour ». On peut sourire de cet original coup de publicité ou féliciter la ville de Tours d’avoir voulu décloisonner les genres et favoriser l’accès à la culture au plus grand nombre. Les milliers de spectateurs du match pourront visiter gratuitement l’exposition sur simple présentation de leur billet d’entrée du stade !

 

De plus, le Tours Football Club a souhaité témoigner de son respect pour le Racing Club de Lens en apposant sur ce maillot, en exergue du bleu tourangeau, un damier Sang et Or, couleurs traditionnelles des Nordistes.

 

Curiosité pour la culture, respect pour l’adversaire, le football peut véhiculer bien des valeurs. Les critiques peuvent faire réagir les politiques, mais il ne suffit pas de faire des annonces, il ne suffit pas de condamner, il faut aussi organiser des actions éducatives qui pourront ensuite servir d’exemples.

Le derby de la Garonne

Et Gourcuff illumina la soirée de ce samedi 18 octobre 2008. Qu’il soit en Bleu national ou en Bleu marine, le joueur prêté par Milan aux Girondins rend bien service grâce à sa technique affûtée.  Il ouvre la marque d’un merveilleux râteau ponctué d’une frappe victorieuse. Un deuxième but, de Bellion, permet d’envisager le match plus sereinement : même si les Toulousains sauvent l’honneur à l’ultime minute du match, la victoire bordelaise permet aux Girondins de dépasser leurs voisins de la Garonne. Pour la première fois cette saison, Bordeaux remportent deux rencontres consécutives et se place 4e à deux points de l’OM et à trois de l’OL. Chiffre étonnant : avec 8 buts, la défense girondine figure parmi les meilleures du championnat. Si l’équipe continue de bénéficier des gestes de Gourcuff et de cette défense solide, elle peut prétendre viser de nouveau une place sur le podium. Mais laquelle ?

Publié dans Archives

Commenter cet article

marj 21/10/2008 22:23

Vive le TFC!
Le tee-shirt au couleurs du musée des beaux-arts est une super idée. A quand le PSG avec un clin d'oeil à Picasso?!

RanDom 21/10/2008 23:08



Salut Marj ! J'ai découvert cette info en même temps que j'écoutai le match à la radio. Je me suis empressé de chroniquer cela ! En souvenir de ma dernière visite au
Musée des Beaux-Arts et aussi en souvenir de notre virée à la Vallée du Cher avec Fred et toi, où nous avons applaudi le Tours FC ainsi que Jean-Pierre Papin, alors entraîneur de Strasbourg.
Comme quoi il est possible d'associer sports et cultures. Quant au PSG... il y a le très beau musée Picasso. Alors pourquoi pas ? Sauf si c'est pour voir la voiture du même nom sponsoriser le
maillot ! Bonne nuit, bisous (et repose toi bien si ça joue au foot à l'intérieur de toi...)