Pataclop Pataclop voilà Pignouf et RanDom qui arrivent !

Publié le par RanDom


 

 

     Il fut un temps où je visitais les châteaux forts, accompagné de mon valet Pignouf. C’était le bon temps. Nous avons conquis une multitude de forteresses : Luynes, Langeais, Saumur, Angers… Le Val de Loire n’a plus de secret pour nous ! Hélas, nous vivons à une autre époque où les pierres ne sont plus que ruines et où s’élèvent, à la place, des blogs. On prétend que la communication est désormais facile : si vous avez besoin d’un cheval, un seul clic sur un moteur de recherches suffit pour l’obtenir ! Tandis qu’à notre époque (disons 93 au carré après que j'ai su), nous n’avions à notre disposition, ni l’électricité, ni le clavier azerty, ni le clic droit de la souris. Nous ne disposions que de noix de coco. C’est Pignouf qui trouva la méthode : il en cassa une en deux moitiés égales et les frappa suivant un rythme dont lui seul connaissait le tempo… Pataclop pataclop pataclop pata pataclop pataclop pataclop pâtpâtaclop pataclop pataclop paclop clope lop hop pppppppppp. J’étais devenu un chevalier fringant sur son fier destrier, et Pignouf me suivit (bien obligé), dans toutes mes quêtes du Graal.

 

Qu’importe alors de savoir si une ou deux hirondelles, européennes ou africaines, peuvent décemment transporter une noix de coco à travers les hauts sommets alpins, conformément aux lois de la nature… Je vous laisse à vos doutes cartésiens, il y a mon valet et mon cheval qui m’appellent !

 

«  Seigneur RanDom, vraiment, je n’y arrive pas !

-          Eh bien essaye avec une scie à métaux, je ne sais pas, débrouille-toi, t'es le valet, Pignefou.

-          Désolé, Sire, mais j’ai même tenté le chalumeau. Rien n’y fait…

-          Et avec une lime à ongle ?

-          Pas plus de résultat qu’avec le vilebrequin.

-          On va devoir se contenter d’un vrai cheval, alors ?

-          Je le crains, Seigneur RanDom !

-          Mais je ne sais pas monter à cheval, moi… 

-          On peut prendre une voiture, sinon ?

-          Tu sais très bien que nous n’avons pas le permis de conduire, Foupigne !

-          Oui, mais en frottant la râpe à fromage contre la noix de coco, je peux peut-être faire le moteur d’une deux chevaux… »

 

Eh bien si vous entendez, à proximité de vos blogs, un bruit bizarre à base de noix de coco, nous vous supplions d’ouvrir. Vite ! Que nous ne restions pas là, à faire semblant de jouer les Don Quichotte et Sancho Pansa juste pour faire croire que cette noix de coco s'appelle Rossinante...

Pignouf ! Il faut savoir murmurer aux oreilles d'une noix de coco...

 

 

 

Parmi les blogs rencontrés au cours de ma dernière quête du Graal, certains sont dignes des châteaux de leur Loire et je les aime très fort :

 

Les Petits Mots de Cat (autre libératrice d'Orléans).

 

Le Blog-Note des Indestructibles (une maîtresse à force de Joué-lès-Tours).

 

Et pour tous les chevaliers de la Toile Ronde qui voudraient conquérir à leur tour mon blog fortifié, je leur conseille de relire les mots de Mina dans son article "Conquérants".

 

"Seigneur RanDom, nous n'avons plus d'avoine !

- Et alors ?

- Oh, je ne dis pas ça pour vous, mais la noix de coco, elle n'avancera que si vous lui cédez un peu d'avoine. Or nous n'en avons plus !

- Tu as essayé la carotte, Bonpignouf ?

- Ben justement, la noix de coco, elle n'aime pas la carotte râpée."

 

Publié dans Archives

Commenter cet article

rosa bleu 29/11/2008 11:52

sa allor ;une noix de coco il avais envie de reve un po, une evasion , allez prend ton cheval a la noix de coco un po d imagination et on part en voiage tra epoque differant
, sa i est rose delire lol ;^^ et si on prend une vache on a pas besin de noix de coco BISE a vous deux

RanDom 29/11/2008 13:16



Buongiorno Rosa. Grazie per il tuo commentario ! E per tua immaginazione ;) Io sono felice di avere portato questa mattina sul mio cavallo alla noce per un
viaggio attraverso il tempo!


Pour la vache, c'est une excellente idée, me dit Pignouf ! Des vaches, dans notre Limousin, il y en a beaucoup plus que des noix de coco ! Il suffit de sortir de la
ville pour en rencontrer de belles ! Je retiens donc l'idée et je demande tout de suite à Pignouf de profiter de son week-end pour en approcher quelques-unes... Et bon week-end à toi, Rosa !
:0010:



Catgirl 29/11/2008 06:38

le truc de fou quand même !!!

sinon euh, c'est bon les noix de coco en général ;)

mais comment faisaient nos ancètres sans téléphone, sans ordinateur, sans voiture, sans télé, sans sans
ben ils vivaient différemment, mais ils vivaient quand même, leur priorité était différente, ils consacraient du temps aux gens en face d'eux, plutot que d'être face à eux les ignorants préférants être avec des gens qu'ils ne voient pas ...
à table, un main sur la fourchette, le nez plongée sur les genoux tapant de l'autre un texto ... rhaaaaaaaaaaaaaa j'enrage ...

mais bon hein ...

donc les hirondelles africaines sont capables de porter une noix de coco et pas les hirondelles européennes ... mais ils sont sûrs ? même celle de l'ancienne allemagne de l'est ne le peuvent :$ ?

Bref, je te conseille de prendre tes jambes à ton coup ^^ ou de prendre le cheval de fer pour te déplacer ;)

bisous bisous chevalier Pigne

RanDom 29/11/2008 10:29



"Eh, Pignouf ! Ramène la noix de coco, Dame Catgirl m'a donné une riche idée !


- Laquelle ?


- Eh bien, tu as essayé de briser la noix de coco avec un fer à cheval !


- J'ai essayé avec un fer à repasser en fonte mais comment voulez-vous que j'essaye avec un fer à cheval puisque, justement, nous n'avons pas de cheval...


- Ah oui, c'est vrai, cela demande plus longue réflexion : on peut peut-être trouver un fer à cheval dans un magasin de décoration du Centre commercial Saint-Martial
à Limoges !


- Oui, Monsire RanDom, mais je crains qu'avec votre armure, on ne vous y accepte pas, ni dans aucune autre boutique de porcelaine !


- Tu as raison, mon ami Pigne, relisons donc le commentaire de Dame Catgirl pour voir s'il n'y a pas un nouveau défi..."


 


Les hirondelles de l'ancienne Allemagne de l'Est sont désormais du même niveau que celle qui volent à l'Ouest : elles sont paumées. Il est toutefois probable que les
hirondelles chinoises, grâce à l'entraînement intensif reçu pour les JO de Pékin, aient les dispositions nécessaires pour transporter les noix de coco, en échange de quelques contrats signés avec
celui qui, justement, ne se déplace jamais sans son portable pour envoyer des textos à sa chère hirondelle d'Italie.


 


"Monsire RanDom, je crois que j'ai une idée pour la noix de coco...


- Parle, mon bon valet !


- Eh bien j'ai deux ou trois connaissances tahitiennes qui, en plus de nous offrir des colliers à fleurs et quelques chemises hawaïennes..."


 


Bon week-end, Cat, entre Tahiti et Orléans, il devrait bien y avoir assez de place pour un beau ciel bleu et quelques sourires chaleureux des Tropiques. Pataclop et
p'tits bisous.