Aral, une catastrophe environnementale du XXe siècle

Publié le par RanDom

Documentaire télévisé : Aral, chronique d’une mer asséchée.

 

Réalisateur : Nicolas Millet et Sylvain Tesson (France).

Producteur : Bonne Pioche - Année : 2002 - Distribution : Terranoa.

Durée : 52 min.

 

Que la mer d’Aral s’évapore, c’est bien naturel. Mais ce phénomène, jusque-là compensé par les eaux du Syr-Daria et de l’Amou-Daria, fut amplifié, au cours de ce dernier demi-siècle, par les hommes, soviétiques, qui transformèrent de vastes territoires en champs de coton réclamant beaucoup d’eau. Les fleuves se tarissent et les actuelles républiques d’Asie centrale doivent faire face à la disparition de la mer d’Aral. Rien d’inexorable, pourtant, mais les dégâts sont bien présents. Foutu héritage !

Sylvain Tesson a parcouru la région, de la source du Syr-Daria à la mer d’Aral, en traversant l’Ouzbékistan, Tachkent, Boukhara, le désert de Kyzylkoum, Muynak. Tandis que les fleuves s’assèchent, la vie s’épuise et des régions, jadis prospères et célébrées par les voyageurs pour leur vitalité, deviennent des lieux fantomatiques. Des carcasses de bateaux gisent dans un désert, une poissonnerie tourne au ralenti, que reste-t-il aux marins, hormis la déprime ?

La mer d’Aral a perdu la moitié de sa surface en cinquante ans. C’est l’une des catastrophes environnementales majeures du XXe siècle.

Informations détaillées sur le site :
http://www.film-documentaire.fr/film.php?id=11900,
sur le site du ministère de l'écologie :
http://www.ecologie.gouv.fr/Aral-chronique-d-une-mer-assechee.html.



Visiter le site de Vincent Robinot, le réalisateur de cette vidéo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article