Marjorie Ranger dans la Nouvelle République du 11/01/08

Marjorie Ranger

Propos recueillis par David JEHANNO, correspondant à la NR

Suite de la série consacrée à nos sportifs qui se retournent sur 2007 en se projetant sur 2008. De 7 à 8...

Pour Marjorie Ranger, 2007 restera synonyme de premier marathon, qu'elle a eu la chance de courir à New York, en 3 h 22' 38.

« J'étais moins présente sur les compétitions hors stade cette année. Car depuis 2005, où je courais presque toutes les semaines, j'ai décidé de ralentir le rythme avant d'être saturée, et de privilégier le plaisir. Et puis mon poste en Zep avec des CM1-CM2 est très prenant.

« En 2007, je me suis donc " contentée " de rester aux environs de 40 minutes sur 10 km. Je me suis d'ailleurs alignée sur les 10 km des gendarmes et voleurs d'Ambazac (5e féminine).

« Ma saison a véritablement commencé après un stage de course à pied à Vittel cet été. L'équipe Volodalen a su me conseiller et me rassurer en vue du marathon de New York. Le lancement de ma préparation a eu lieu à Brette-les-Pins (Sarthe) avec une course couple de 5 km avec Frédéric, mon coach et compagnon. Nous avons terminé 2e en moins de 20 minutes. J'ai ensuite participé à mon premier semi, à Sainte-Maure en 1 h 33, puis aux 20 km de Tours, en 1 h 22.

« Je n'avais aucun objectif pour mon premier marathon, je tenais juste à apprécier ce gros cadeau que mon ami m'a offert. Mais lorsque je me suis retrouvée dans la course, avec la foule de coureurs, au pied des buildings et proche des spectateurs - qui criaient " Allez France ! " - je me suis sentie transportée. Que de frissons tout le long de ces 42,195 km ! J'en ai encore la chair de poule. Après l'euphorie, où je me suis forcée à me reposer au lieu d'aller courir, j'ai connu le " marathon blues ".

« Pour les objectifs 2008, c'est encore flou. Je ne défendrai pas ma 3e place départementale de cross. J'aimerai retourner à Ambazac, pour m'aligner sur les 32 km cette fois. Avec Frédéric, on parle aussi de faire un grand marathon en Europe. La course en relais du Futuroscope nous tente aussi. Difficile en ce moment de gérer à la fois l'entraînement et la préparation de ma classe de CE 1, et je préfère privilégier la classe. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :